Bernar Venet. Les années conceptuelles 1966-1976

MAMAC - Nice

vendredi 12 octobre 2018, par LJAD

« En présentant ce que l’on définit habituellement comme « objets mathématiques » : nombres, figures, espaces, fonctions, relations, structures, etc.… l’œuvre d’art peut alors s’élever à un niveau d’abstraction maximal qui lui était étranger. Le « non-référentiel » est poussé dans ses extrêmes limites. Nous n’avons plus, comme dans l’art abstrait, de symbolique non plus, celle de la forme ou de la couleur par exemple... Je propose un système auto-référentiel maximal, celui que seule une équation mathématique peut contenir. »

Bernar Venet a entrepris, dès les années 1960, une radicalisation sans précédent de l’expérience artistique et de la production esthétique. Rebuté par les conventions ressassées de l’art français, fasciné par le formalisme américain et, surtout, Marcel Duchamp, il s’est imposé, à partir de 1970, comme l’un des chefs de file de l’art conceptuel.

L’exposition propose pour la toute première fois d’explorer cette période insuffisamment connue de son travail, qui s’amorce à Nice pour trouver son déploiement aux Etats-Unis.

Conceptuelle, sculpturale et picturale, l’œuvre de Bernar Venet se développe alors dans le sens d’une réflexion sur l’identité de l’art et les rapports entre expression artistique et savoir scientifique, associant l’incertitude, l’aléatoire et le désordre aux données mathématiques.

Cette période très fructueuse pendant laquelle il fait entrer dans le champ de l’art, l’abstraction pure de la recherche scientifique, l’objectivité et rationalité des mathématiques, marque aussi les débuts d’une véritable approche pluridisciplinaire. Au contact des artistes de la Judson school, Bernar Venet entreprend en effet un projet de ballet, organise des performances et conférences, qui offriront autant de prétextes au déploiement d’un programme d’événements associés avec différents acteurs du territoire. Aux côtés de la présentation d’une centaine d’œuvres, de nombreuses archives issues de la Venet Foundation, viendront éclairer le processus créatif de l’artiste.

Commissariat : Hélène Guenin, directrice du MAMAC et Alexandre Quoi, historien de l’art

Télécharger le dossier de presse


Voir en ligne : http://www.nice.fr/fr/l-agenda/bern...